11 March 2015 / restructuring /

8 conseils au CEO en charge d’une réorganisation

 

1. Préparez-vous (à bien communiquer) et organisez-vous

Communiquez clairement l’annonce d’intention aux membres du personnel et à l’ensemble des parties prenantes... Cela nécessite une bonne préparation. Pensez à vous y prendre à temps. Car une bonne communication permet d’anticiper et/ou de réagir à des rumeurs pouvant être contre-productives, voire nocives.  

2. Prenez le temps (de bien communiquer)

Informez correctement et régulièrement vos parties prenantes et prenez le temps pour le faire.  S’il est parfois impossible d’un point de vue technique d’informer l’ensemble du personnel, veillez à être à la source des messages communiqués. Soyez présent, informez votre management, briefez votre middle management afin que la cascade de communication puisse se dérouler sans heurt et rapidement.  

3. Communiquez de façon simple et compréhensible

Tenez un discours clair. Il est nécessaire que tout le monde comprenne correctement, sans équivoque, le contexte dans lequel s’inscrivent l’entreprise et les conséquences des mesures envisagées.  

4. Privilégiez la communication interne

Informez en premier lieu vos propres collaborateurs (après les membres du conseil d’entreprise, bien sûr). Le fait d’apprendre ce type d’annonce par des tiers (presse, client, etc.) instaure – ou renforce – un climat de méfiance envers la direction.  

5. Maintenez les liens de contact et le dialogue

Veillez à mettre en place des relais d’information et à identifier des personnes de contact auxquelles peuvent s’adresser les collaborateurs. Privilégiez la conversation avec le personnel, et non la communication à sens unique. Pensez aussi à la phase de transition entre ceux qui devront quitter l’entreprise et ceux qui restent, car elle est sensible tant du point de vue affectif que psychologique.  

6. Valorisez le dialogue social

Dialoguez avec vos représentants du personnel. Vous devez prendre conscience que les séances d’information et de négociation seront difficiles, souvent houleuses et parsemées de moments imprévisibles. Faites preuve de fermeté, tout en continuant à maintenir le dialogue de façon transparente et respectueuse pour les travailleurs et pour leurs représentants.

7. Soyez humain

Les intentions communiquées sont, par définition, difficiles à faire comprendre et accepter. Soyez humain, parlez à votre personnel, soyez présent sur le terrain et ouvert à la communication. Même si vous ne dirigez pas le conseil d’entreprise, montrez-vous et faites preuve d’empathie. Montrez que vous aussi, vous êtes affecté par les mesures envisagées et soucieux du sort de vos collaborateurs.

8. Reconstruisez

Inspirez confiance et motivez votre personnel. Restez à l’écoute de vos collaborateurs et revenez régulièrement dans votre communication sur la vision et les premiers résultats. Prenez en compte la culture d’entreprise et la manière dont elle contribue à réaliser la vision. Appuyez-vous sur les ambassadeurs – les collaborateurs convaincus de la vision et respectés par leurs collègues – pour la renforcer.

 

Isabelle Hardy 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

twitter google+ linkedin